Quelles différences entre un après-shampoing liquide et solide ?

Entre un après-shampoing solide et un après-shampoing liquide, il y a souvent bien plus de différences qu’un seul mot. Tous les après-shampoings solides ne se valent pas (comme c’est le cas pour les après-shampoings liquides) mais vous verrez au cours des prochaines lignes pourquoi pour nous, chez Umaï, le match ne se dispute pas à armes égales. C’est même très simple et très court à résumer si vous n’avez pas le temps de parcourir cet article dans son intégralité : c’est un 6-0. 6 points pour l’après-shampoing solide VS 0 point pour l’après-shampoing liquide. Mais laissez-moi vous lister les arguments pour convaincre même la personne la plus irréductible d’entre-nous de passer au solide.

 

SOMMAIRE

1/ Après-shampoing solide VS liquide : une différence de formule  

2/ Après-shampoing solide VS liquide : une différence d’usage

3/ Après-shampoing solide VS liquide : une différence d’impact

1/ Après-shampoing solide VS liquide : une différence de formule

La concentration

Contrairement aux après-shampoing liquides, un après-shampoing solide ne contient pas ou très peu d’eau. Dans les après-shampoings liquides, la formule contient en moyenne plus de 80% d’eau. C’est d’ailleurs cela qui rend la formule liquide et c’est toujours l’eau qui arrive en premier dans la liste INCI (les ingrédients sont classés par ordre de présence dans la formule). On se rend facilement compte que l’on paye de l’eau dans laquelle sont dilués des actifs en très petites quantités. Ce sont d’ailleurs ces derniers qui sont mis en avant sur l’emballage et qui promettent monts et merveilles.


Ce qui est chouette dans un après-shampoing solide c’est que, lui, est formulé avec 100% de matières actives. Tout dépend des ingrédients utilisés et de la qualité de ceux-ci mais au moins, lorsque vous achetez un après-shampoing solide de 40gr, vous payez pour 40gr d’ingrédients utiles. D’ailleurs, pour mieux comprendre cette notion « d’ingrédients utiles », ils sont souvent classés dans 2 catégories : les ingrédients dits « fonctionnels » qui permettent à la formule d’exister en solide et les ingrédients « actifs » qui ont une efficacité directe sur le cheveu. Pour les plus curieux, on vous en dit plus dans cet article.

Les ingrédients

Les ingrédients utilisés, parlons-en. Il est raisonnable de penser qu’une marque développant un après-shampoing solide aura plus tendance à utiliser des ingrédients naturels qui respectent le cheveu et la planète. Ce que l’on recherche en général en choisissant un après-shampoing, c’est qu’il démêle les cheveux, apporte un soin, les hydrate, les gaine et les rende brillants. Les ingrédients doivent donc répondre à cette demande.


Souvent, dans les après-shampoings conventionnels, les ingrédients utilisés pour arriver à ce résultat ne sont pas supers bons, ni pour les cheveux, ni pour la planète, notamment avec l’usage du silicone. C’est lui qui va venir se fixer au cheveu pour créer une couche tout autour. On aura donc une impression que les cheveux sont gainés, en bonne santé, sans fourche et qu’ensemble, ils se démêlent facilement. Pire, cela nous donne l’impression que nos cheveux sont brillants alors que la lumière vient se refléter sur cette couche de plastique et pour donner cette impression de brillance. Oui, je dis « de plastique » puisque ces silicones sont non seulement problématiques pour la santé du cheveu mais aussi pour celle de la planète. Je vous en dis plus en dernière partie.


Pour les après-shampoings solides, les ingrédients choisis sont en majorité d’origine beaucoup plus naturelle. Prenons l’exemple de notre soin après-shampoing solide. Il est composé de seulement 7 ingrédients qui vont démêler efficacement les cheveux grâce à un agent démêlant à base de betterave et colza mais il va aussi gainer le cheveu et le rendre brillant et doux grâce à l’huile de lin et le beurre d’avoine ajoutés en bonne quantité. En plus, cette formule est universelle et convient à tous les types de cheveux, des plus fins aux plus épais. Pour en savoir plus sur sa composition, nous parlons de l’huile de lin et de ses bienfaits sur les cheveux juste ici.

 


NB : Bien sûr, je parle ici de la majorité des cas. Il est évident qu’il existe des après-shampoings liquides avec une meilleure composition et une formulation plus naturelle que certains après-shampoings solides.

2/ Après-shampoing solide VS liquide : une différence d’usage

Une gestuelle différente

Nous l’avons vu, rien qu’en termes de formulation, les après-shampoings solides et liquides sont souvent bien différents. Mais leurs différences ne s’arrêtent pas là. J’ai encore plein de choses à vous dire pour vous vanter les mérites d’un après-shampoing solide VS liquide.

Et l’un des vrais avantages de l’après-shampoing solide, c’est la façon dont on l’utilise. Lorsque l’on applique un après-shampoing liquide, on a souvent tendance à prendre trop de produit et à en appliquer partout. L’après-shampoing solide, lui, se prend dans le creux de la main et glisse directement sur les pointes et les longueurs. Cela va nous permettre de doser la quantité de produit nécessaire à appliquer et de ne rien gâcher. D’ailleurs, on vous explique plus en détails les différentes étapes pour utiliser un après-shampoing solide juste ici.

La conservation

En plus de l’utilisation sous la douche, avec un après-shampoing liquide, il y a aussi la façon de le conserver et de le transporter qui varie. Tandis que l’après-shampoing liquide reste bien au chaud dans son flacon plastique (sauf si on oublie de fermer le bouchon et là, c’est le drame), l’après-shampoing solide est quant à lui plus exposé. Mais ne dit-on pas que l’on protège ceux que l’on aime ? Pourquoi votre après-shampoing solide préféré échapperait-il à la règle ?

Prenons l’exemple de notre soin après-shampoing solide. Pour le faire sécher entre chaque lavage et éviter qu’il ne fonde prématurément, nous avons développé des porte-savons en plastique recyclé (fabriqués à base de vestiges d’anciens flacons plastique d’après-shampoings liquides : la boucle est bouclée).

 

Pour les voyages et déplacements, nous avons aussi développé un écrin en liège (matière imperméable et très résistante) pour vous permettre de le transporter partout, en toute sécurité. Plus besoin de transporter un gros flacon plastique lorsqu’il ne reste plus qu’un quart de la bouteille. Pour ceux qui s’apprêtent à faire la transition, vous constaterez rapidement que ce qui peut sembler aux premiers abords être le seul inconvénient de l’après-shampoing solide se transforme assez vite en habitude, puis en avantage.

Umaï, le soin après-shampoing solide accompagné de son écrin en liège

 

Reprenons les comptes, on a failli faire un 3-1 mais non, désolée pour les après-shampoings liquides, on part sur un 4-0. Pourtant, je vous jure que je suis super objective.

3/ Après-shampoing solide VS liquide : une différence d’impact

Un produit qui dure plus longtemps

Pour finir, parlons désormais des différences sur le plan environnemental des après-shampoings liquides VS solides. Je place cet argument en dernier parce que je ne voulais pas que les différences se résument seulement à cela. Tout d’abord, comme évoqué au début, le produit solide est 100% concentré, ce qui explique aussi qu’il faut appliquer une plus petite quantité de produit à chaque utilisation pour une efficacité similaire à un après-shampoing liquide (et même bien souvent meilleure). Ainsi, un après-shampoing solide bien conservé dure plus longtemps qu’un après-shampoing liquide.

Par exemple, notre soin après-shampoing solide dure en moyenne 50 lavages, environ 4 à 6 mois, soit 2 fois plus longtemps qu’un flacon d’après-shampoing liquide de 250ml. En plus de durer plus longtemps et donc de réduire les envois de commandes, les déchets, etc, cela est aussi un gain économique.

Il n’en restera rien

Et j’ai gardé le meilleur pour la fin. La raison qui, à elle seule, pourrait faire gagner 1000 points de plus à l’après-shampoing solide face au liquide. Toutefois je vais rester fair-play et me contenter d’attribuer un point de plus au solide. Cette raison, la voici : après l’usage de notre soin après-shampoing solide, il ne restera plus aucune trace de lui dans la nature.

Déjà, il n’y aura plus aucune trace de sa formule. Revenons aux silicones dont nous parlions en première partie et qui sont utilisés en grande quantité dans les après-shampoings liquides. Et bien, ces silicones sont composés de microparticules de plastique qui sont trop petites pour être stoppées par les stations d’épuration après la douche. Elles finissent donc leur course dans les cours d'eau puis dans l’Océan où le cycle de l’eau continue. On vous en parle plus en détail ici.

Pour éviter cela, nous avons innové en créant le premier soin après-shampoing solide efficace et certifié biodégradable. Après utilisation, il ne restera plus aucune trace du produit en moins de 10 jours. Inutile de vous redonner des chiffres sur les microplastiques dans l’Océan ; si on devait retenir une seule chose : c’est alarmant, il faut agir. Au delà d’avoir développé une formule biodégradable, nous avons opté pour des ingrédients cultivés en France et en Europe pour réduire au maximum l’empreinte carbone de notre après-shampoing solide.

Mais surtout, il n’y aura plus aucune trace de son emballage. Chez Umaï, nos étuis sont faits de papiers certifiés biodégradables et compostables. Dans les après-shampoings liquides, il reste le flacon plastique. C’est l’argument auquel tout le monde pense depuis le début. Inutile de trop détailler ce point, vous savez déjà tout. J’en profite pour ajouter une précision qui me semblait néanmoins capitale : aujourd’hui, en France, c’est 511 000 flacons d’après-shampoing achetés chaque jour, selon Planetoscope. Et un flacon en plastique, ça prend des millénaires à se décomposer, et encore, pas entièrement.

 

 

Le match est terminé. Je pense avoir assisté à la remontada la plus impressionnante de l’Histoire et je suis heureuse de sacrer l’après-shampoing solide grand gagnant de ce combat. J’espère que cet article vous a plu et je serai ravie de remonter sur le ring avec vous si vous avez des contre-arguments à m’apporter. En attendant, si vous avez la moindre question, n’hésitez pas à laisser un commentaire, je me ferai un plaisir de vous répondre.

Claire & l'équipe Umaï

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés

@umai-natural

sur instagram.