Quel après-shampoing pour les cheveux gras ?

Chaque jour vous êtes nombreuses et nombreux à nous parler de vos problématiques et notamment souvent de vos cheveux qui regraissent un peu trop vite à votre goût. Ne vous inquiétez pas, vous n'êtes pas les seul(e)s. Les cheveux regraissant vite sont souvent une problématique courante mais passagère qui peut facilement s’expliquer par un mode de vie très urbain, une activité physique sportive régulière et intense, ou encore tout simplement par les variations hormonales !

Mais ce n’est surtout pas une raison d’essayer d'assécher ou de purifier vos cheveux au maximum, bien au contraire, sinon ce sont vos longueurs qui en seront les premières victimes. Mais alors quel soin utiliser ? Quel après-shampoing choisir lorsque l’on a les cheveux gras ? Comment l’appliquer pour ne pas risquer d’alourdir et de faire regraisser ses cheveux trop vite ?

 

SOMMAIRE

1/ Quels sont les besoins des cheveux à tendance grasse ?

2/ Quel après-shampoing choisir quand on a les cheveux gras ?

3/ Comment bien appliquer son après-shampoing lorsque l’on a les cheveux qui regraissent vite ?

1/ QUELS SONT LES BESOINS DES CHEVEUX À TENDANCE GRASSE ?

Tout d’abord, il est important de bien s’assurer que l’on a les cheveux à tendance grasse. Beaucoup de personnes pensent que si leurs racines sont grasses mais que leur pointes et longueurs ne le sont pas, alors leur cheveux ne sont pas à tendance grasse. Sauf que c’est une fausse idée. En effet, on a souvent tendance à généraliser et dire que “nos cheveux sont gras” mais c’est un raccourci un peu rapide. Ce ne sont pas nos cheveux, ni la fibre capillaire qui est grasse, mais bien notre cuir chevelu. Il faut donc regarder au niveau des racines et des glandes sébacées. Situées au niveau du derme, ce sont elles qui produisent le sébum, essentiel à la bonne santé de nos cheveux. Et si celles-ci ont tendance à surproduire du sébum, alors il faut utiliser des soins adaptés.

Pour quelles raisons nos glandes sébacées surproduisent-elles du sébum ? C’est simple, les glandes sébacées réagissent immédiatement à toute agression ; et plus elles sont agressées, plus elles produisent de sébum. Les agressions peuvent être multiples et pas toujours de notre fait: les hormones, beaucoup de sport, la pollution, une chaleur importante (sèche-cheveux), l’utilisation de produits trop agressifs… Les glandes sébacées vont donc produire plus de sébum pour “protéger” le cheveu des ces agressions qui ont tendances à l’assécher. Ce sébum “en trop” va alors descendre sur les longueurs et donner cette impression de “cheveux gras”.

Pour résoudre cela, nous vous conseillons de combler les besoins de vos cheveux et notamment de prendre soin de vos pointes et longueurs, souvent asséchées. En effet, celles-ci sont souvent abîmées par les produits conventionnels du marché, vendus comme “adaptés aux cheveux à tendance grasse”. Sauf qu’ils sont souvent trop agressifs. Certes, ils permettent de réguler la production de sébum à l’instant T mais au détriment des pointes et longueurs. Celles-ci étant encore plus sèches, les glandes sébacées vont à nouveau réagir et continuer à surproduire du sébum. Une boucle infinie !

Il est aussi important de veiller à ne pas alourdir les cheveux, notamment avec des produits composés de silicones qui vont accrocher la poussière et donc alourdir le cheveu (on en parle plus en détail un peu plus bas). Pour répondre à ces besoins, il est important de choisir les bons soins. Et si l’étape du shampoing est importante, celle du soin après-shampoing l’est tout autant. Alors comment choisir le bon après-shampoing parmi tous ceux qui nous sont proposés ? On vous donne quelques conseils.

 

2/ Quel après-shampoing choisir quand on a les cheveux gras ?

Conseil numéro 1: Privilégier des après-shampoings sans silicones, biodégradables.

Tout d’abord, au niveau de la composition, il faut veiller à choisir une formule biodégradable : celle-ci va se rincer plus facilement à l’eau et permettre au cheveu de garder en souplesse et légèreté. A contrario, les formules non biodégradables sont composées de silicones (non biodégradables) qui alourdissent et graissent le cheveu. En effet, ils enrobent le cheveu avec un filmogène plastique qui va attirer la saleté et la fixer sur le cheveu, l’alourdissant ainsi. En plus de ça, les silicones partent bien moins facilement à l’eau et vont donc alourdir le cheveu sur le long terme.

Une formule biodégradable, elle, permettra d’accomplir un vrai rôle de soin après-shampoing, à savoir : cibler les brèches, les soigner, refermer les écailles (précédemment ouvertes par le shampoing) et donc rendre les cheveux gainés et démêlés. Là où une formule non biodégradable donnera seulement l'illusion de le faire, mais sans soigner, ni nourrir (on vous en dit plus ici).  

Le soin après-shampoing Umaï, composé de seulement 7 ingrédients, est le premier soin solide du marché à avoir été certifié 100% biodégradable. Ainsi, il se rince très facilement et vient nourrir intensément les pointes et longueurs grâce à des beurres et huiles minutieusement sélectionnés. Cela nous amène à notre deuxième conseil.

Conseil numéro 2 : Préférer des beurres secs et veloutés aux beurres gras 

Chaque beurre est différent par sa composition, son toucher (sec ou gras), sa densité… C’est cette diversité de paramètres qui fait ce qu’il est, avec un fini plus ou moins gras. Pour les cheveux à tendance grasse, nous conseillons de privilégier des beurres secs et veloutés et d'éviter les beurres plus gras comme le beurre de karité ou de coco (que l’on retrouve d’ailleurs énormément dans les après-shampoings conventionnels).

Chez Umaï, nous avons souhaité développer un soin après-shampoing qui conviendrait à tous les types de cheveux, des plus fins aux plus épais. Nous avons donc sélectionné un beurre avec un profil lipidique moins lourd, le beurre d’avoine, idéal pour les cheveux à tendance grasse.

La même réflexion s’applique pour les huiles présentes dans l’après-shampoing. Nous vous conseillons de choisir des huiles aux profils lipidiques proches du sébum naturel produit par les glandes sébacées avec un ratio en omégas 3 et 6 équilibrés comme l’huile de lin, l’huile de chanvre, l’huile de jojoba ou l’huile de noisette. Les huiles à éviter pour les cheveux à tendance grasse sont notamment l’huile de ricin, l’huile de coco, l’huile d’avocat…

 

le beurre de lin

l'huile de lin

3/ Comment bien appliquer son après-shampoing lorsque l'on a les cheveux qui regraissent vite ?

Pour les cheveux à tendance grasse, il y a plusieurs façons d’appliquer un après-shampoing. Nous vous conseillons d'ajouter du produit petit à petit pour pouvoir doser la quantité de produit appliquée. Un soin après-shampoing pour les cheveux à tendance grasse s'applique sur les pointes, et sur les longueurs seulement si celles-ci en ont besoin.

Si nous prenons l’exemple de notre soin après-shampoing solide, nous avons choisi une forme qui permet de faire glisser le produit directement sur les pointes et les longueurs, et de faire autant d’aller-retours que nécessaire (même si 3 ou 4 suffisent généralement). Vous pouvez aussi le frotter entre vos mains pour récupérer le lait et l'appliquer directement sur vos pointes. Petite astuce de coiffeur : vous pouvez scruncher vos pointes pour faire pénétrer le soin plus rapidement et mieux hydrater vos cheveux.

Attention, l’après-shampoing ne s’applique pas sur les racines. C’est le shampoing qui nettoie le cuir chevelu tout en douceur à l’aide de mouvements doux qui permettent de ne pas trop stimuler les glandes sébacées et donc la surproduction de sébum. 

Concernant le séchage, nous vous conseillons de laisser vos cheveux sécher à l’air libre et d’éviter la chaleur ou un séchage trop fort qui dessècherait le cuir chevelu et donnerait un rendu opposé à celui souhaité.

 

J’espère que cet article vous a plu. Si vous avez la moindre question, n’hésitez pas à laisser un commentaire, je me ferai un plaisir de vous répondre.

Célia, Claire & l'équipe Umaï

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés

@umai-natural

sur instagram.