« Notre premier client est la planète ». Qu’est-ce que cela signifie ?

Depuis le début du mois de mai, une vague de chaleur inédite touche l’Europe. En mai 2022, la France a enregistré son mois de mai le plus chaud depuis le début des relevés météorologiques. Cette “actualité” n’est qu’une prolongation de tout ce que l’on voit quotidiennement sur la situation de notre planète. C’est pour toutes ces raisons et bien d’autres encore, que dans l’équipe Umaï, nous avons choisi, il y a quelques années, quelques mois ou quelques jours, de nous battre dans notre vie professionnelle pour protéger la planète.

C’est comme ça pour ma part que j’ai rejoint Umaï il y a plus de 2 ans. La raison ? Les 4 fondateurs avaient choisi de faire de la planète leur premier client, et ça m’a séduite. Mais qu’est-ce que cela signifie vraiment ? Qu’est-ce que cela implique ? Quels sont les défis à relever pour y arriver ? A travers cet article, je vous en dis un peu plus sur cette vocation qui nous pousse au quotidien à faire encore mieux. Voici notre histoire.

SOMMAIRE

  1. Comment la planète peut-être notre première cliente ?

  2. Nous sommes une entreprise réinventée, différente..
  3. Nous choisissons de faire face à de nombreux défis

1 -COMMENT LA PLANÈTE PEUT-ELLE ÊTRE NOTRE PREMIÈRE CLIENTE ? 

NOUS RÉPONDONS À SES BESOINS 

Bien sûr, soyons sérieux 2 minutes, ce n’est pas la planète qui, un jour, est venue sonner à notre porte et nous a demandé d’acheter un de nos shampoings et est donc devenue notre cliente. Ça aurait été chouette, mais vous vous en doutez, c’est un peu plus compliqué que ça. Déjà revenons sur le terme de « client » en lui-même.

Chez Umaï, nous parlons de « client » puisque même si elle (la planète) n’achète pas nos produits, nous avons choisi de tout faire pour répondre à ses besoins. C’est notre volonté première, notre vocation, notre philosophie. Elle devient donc indirectement notre première cliente. Une cliente qui ne consomme pas. Mais une entité que nous cherchons à satisfaire par tous les moyens. D’ailleurs, nous le disons souvent, mais nous essayons de ne prendre aucune décision qui va à l’encontre de ses besoins.

Mais quels sont ses besoins ?

Vous vous en doutez, ils sont multiples, de plus en plus grands et ils ne se résument absolument pas en quelques mots. Pour le bien de ma démonstration, je vais tout de même en citer quelques-uns, notamment ceux qui découlent de notre activité humaine : réduire les émissions de gaz à effet de serre dans l’atmosphère, protéger la biodiversité, réduire notre consommation de plastique…

C’est pour tenter de répondre à certains de ses besoins que nous avons créé Umaï. Vous le savez désormais, mais Umaï, c’est les initiales d’ « Une Marque A Impact » (On avait hésité avec UMQPPPCLP « Une Marque Qui Prend Pour Premier Client La Planète » mais c’était beaucoup moins facile à prononcer). Notre idée avec Umaï, c’est de développer des soins de cosmétiques solides qui nous permettent de répondre à plusieurs problématiques : réduire le plastique à usage unique en éradiquant les flacons plastiques, réduire l’empreinte carbone des ingrédients de nos formules (en sélectionnant seulement des ingrédients cultivés ou fabriqués en France et Europe) ou encore protéger la biodiversité avec des formules biodégradables qui ne finiront pas dans l’Océan et ne dégraderont pas leurs espaces vitaux.

 

POUR CELA, NOUS UTILISONS LES « CLIENTS SECONDS »

Comme expliqué précédemment, ce n’est pas la planète qui va se laver les cheveux mais bien nous, vous. Et donc par-là, c’est vous qui allez utiliser nos produits. Et c’est parce que vous allez choisir nos produits que nous allons pouvoir répondre aux besoins de la planète. On a donc besoin de vous. Mais pour vous plaire, on a aussi besoin de répondre à vos besoins. Vous devenez alors aussi des clients selon notre vision du terme client. Vous êtes donc « nos clients seconds ». Vous me suivez ?

 Mais quels sont vos besoins ?

Vous vous en doutez, ils sont multiples, de plus en plus grands et ils ne se résument absolument pas en quelques mots. Pour le bien de ma démonstration, je vais tout de même en citer quelques-uns (une impression de déjà vu ? 😉 )

  • Proposer des alternatives agréables à utiliser
  • Pour tous les types de cheveux ou tous les types de peaux
  • Facilement accessibles (sur notre site ou chez nos partenaires revendeurs)
  • A un prix juste
  • Qui répondent à vos valeurs et convictions

2 - NOUS SOMMES UNE ENTREPRISE RÉINVENTÉE, DIFFÉRENTE…

NOTRE RAISON D'ÊTRE EST DIFFÉRENTE

Avoir pour premier client la planète implique beaucoup de choses, notamment sur la raison d’être de notre entreprise. La « raison d’être » d’une entreprise, c’est ce pourquoi celle-ci a été créée, ce qui détermine son existence.

Chez Umaï, dès lors que nous avons choisi notre raison d’être (je rappelle pour ceux qui sont perdus : répondre aux besoins de la planète), nous nous sommes vraiment différenciés du schéma classique des entreprises conventionnelles. Celles-ci sont souvent uniquement à la recherche de croissance et de profits (M. Friedman, en 1962, définissait dans sa doctrine néolibérale que la raison d’être une entreprise est déterminée par la rentabilité à tout prix).

Bien sûr et cela serait malhonnête de dire le contraire, chez Umaï, nous cherchons aussi à nous développer et à gagner de l’argent (nécessaire à notre développement). A la différence que cela n’est absolument pas notre but ultime. Au contraire, pour nous c’est un moyen d’atteindre notre but ultime, notre raison d’être, ce pour quoi nous avons créé Umaï il y a 4 ans : répondre aux besoins de la planète. Et surtout et c’est important, nous ne le faisons pas au détriment de nos valeurs.

D’ailleurs et pour notre plus grand bonheur, on observe aujourd’hui que nous sommes de plus nombreux à (re)créer des entreprises engagées qui bousculent les codes de ce modèle de rentabilité à tout prix. Nous ne pouvons qu’encourager cela.

 

NOTRE ACTIVITÉ EST MULTIPLE POUR RÉPONDRE AUX BESOINS DE LA PLANÈTE

En plus d’avoir une raison d’être atypique, nous avons une activité assez atypique. Certes nous développons des produits cosmétiques que nous revendons pour nous permettre de répondre aux besoins de notre premier client, la planète. Sauf que nous ne nous arrêtons pas là. Comme nous l’avons vu au début de cet article, les besoins de la planète sont multiples et exigeants. Nous voulons donc faire plus pour répondre à ses besoins.

C’est pour cette raison que nous nous attelons au quotidien à développer de nombreux autres projets avec des objectifs variés comme sensibiliser sur l’état de la planète, donner envie d’agir… Ces projets nous demandent beaucoup de temps dans notre quotidien mais nous sommes persuadés qu’en tant qu’entreprise (intrinsèquement polluante) nous avons le devoir de faire plus. Nous sommes aussi convaincus que vous donner toutes les clés sur des sujets souvent méconnus est essentiel pour répondre aux besoins de la planète dans le futur.

Les projets que nous avons développé ces 4 dernières années sont multiples et variés :

  • Les 2 expéditions de la Route de l’Océan pour sensibiliser à la pollution plastique dans nos Océans. Cette vidéo est un résumé de notre première expédition.
  • La réalisation d’un documentaire engagé, Midland Sea, sur la préservation de la mer Méditerranée, la mer la plus polluée au monde.
  • L’Art de Vivre sans plastique pour réduire le plastique de nos vies, dans tous les domaines, pendant 1 semaine.
  • Nos réponses variées à la journée tristement célèbre du Black Friday avec la Bibliothèque engagée ou la mise en ligne de faux produits pour dénoncer la Fast beauty.
  • Et bien d’autres…
  • ...et encore plus à venir.

NOUS AVONS AUSSI BESOIN DE VOTRE ENGAGEMENT EN TANT QUE CLIENTS SECONDS CITOYENS

J’en ai déjà parlé un peu plus haut, mais pour que cela fonctionne, pour que la planète soit vraiment notre première cliente, nous avons besoin de vous. Et surtout, nous souhaitons vous donner envie, de vous aussi, faire bouger les lignes. Puisqu’en effet, si en tant que client second, personne ne veut s’engager à nos côtés, si personne ne veut lâcher ses flacons de plastique, nous ne sommes plus rien et notre impact est nul.

Créer des produits très écologiques et terriblement agréables à utiliser ne sert pas à grand-chose si personne ne choisit d’utiliser des soins solides pour réduire son impact plastique. Vous n’êtes pas simplement consommateur, mais citoyens engagés ou même consommateur acteur, soit « consom’acteur » selon les termes de E.Rémy, 2007. Chacun de vos achats soutient implicitement les actions et les valeurs d’une entreprise et vous êtes nombreux à avoir compris cela puisque vous êtes nombreux à nous avoir découvert en cherchant des façons plus responsables de consommer.

 

3 - nous choisissons de faire face à de NOUVEAUX DÉFIS

NOUS DEVONS CRÉER DES SOINS UNIQUES ET UTILES

Pour finir cet article, je voulais aussi évoquer les défis que cela implique. Ils sont nombreux mais je vais m’attarder sur 2 d’entre eux.

Le premier défi est de créer des produits qui répondent à la fois aux besoins de notre premier client, la planète, mais aussi aux besoins de nos clients seconds, vous.

Le défi majeur est donc de créer des soins solides qui vous donnent envie de les essayer et qui vous donnent envie de revenir. Certes, nous avons fait en sorte de développer les soins les plus écologiques, biodégradables possibles mais nous avons aussi souhaité développer des soins très agréables à utiliser. Nous le savons, vous êtes motivés et prêts à changer vos habitudes pour défendre une cause qui vous tient à cœur mais il est important d’avoir des produits qui répondent à vos exigences en termes d’utilisation produit. Et nous sommes entièrement d’accord. C’est pour cela que nous voulons de plus en plus travailler avec vous, demander votre avis et vos habitudes pour créer des produits à votre image, qui répondent à vos besoins. C’est la co-cocréation à vos côtés, notamment avec notre page « nos futurs soins ». Aujourd’hui, au vu de vos retours très positifs sur nos produits, tout porte à croire que ce premier défi est relevé mais nous faisons tout pour nous améliorer sans cesse et proposer des soins toujours plus innovants.

UN PRIX JUSTE À EXPLIQUER

Le second défi est celui du prix. A première vue, nos prix peuvent parfois paraître supérieurs. C’est sans compter le prix ramené au poids du produit, les ingrédients minutieusement sélectionnés, les actifs ajoutés en bonne quantité, la fabrication française, les étuis travaillés… toute ces raisons et bien d’autres justifient nos prix. Mais bien sûr, un défi au quotidien réside dans un immense travail d’information de notre part.

Prenons un exemple : celui du prix supérieur d’une matière première lorsque celle-ci a été minutieusement sélectionnée. Lors de la formulation du soin après-shampoing solide, nous avons choisi le beurre d’avoine plutôt que le beurre de karité, puisque le premier est cultivé dans les pays nordiques et fabriqué en France tandis que le second est souvent cultivé et fabriqué en Afrique de l’Ouest. Pourtant, les deux ont les mêmes propriétés : adoucir et nourrir le cheveu. Nous avons sélectionné l’avoine pour que cet ingrédient réponde aux exigences de localité et de réduction d’empreinte carbone. Cependant cela a un coût. Le prix au kilo du beurre d’avoine est 10 fois supérieur à celui du beurre de karité et ce coût se répercute forcément sur le prix du produit. Cela a un coût supérieur pour le client second mais un bénéfice tellement plus important pour notre premier client qu’est la planète. Nous comprenons aisément que cela ne se voit pas aux premiers abords. D’où notre défi de constamment être transparents avec vous sur le prix de nos produits. Mais aujourd’hui nous sommes plus fiers que jamais de nos choix et de mettre au premier plan les besoins de la planète afin de construire un futur durable.

 

J’espère que cet article vous aura plu et qu’il vous aura permis de comprendre un peu plus notre engagement et ce qui nous guide au quotidien. Si vous avez la moindre question ou remarque, n’hésitez pas, je me ferai un plaisir de vous répondre !

Claire et l'équipe Umaï

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés

@umai-natural

sur instagram.