Comment choisir un après-shampoing solide ?

temps de lecture : 6 minutes

Vous avez décidé de tester un soin après-shampoing solide pour éviter un maximum de flacon en plastique dans votre salle de bain mais vous ne savez pas comment bien le choisir ? Ça tombe bien c’est la raison pour laquelle on a écrit cet article, vous êtes au bon endroit ! Comment choisir un après-shampoing solide qui sera efficace pour bien démêler et adoucir vos cheveux ? Comment être sûr qu'au-delà de ne pas acheter de flacon plastique, la formule sera bien sans danger pour l’environnement ? Tant de questions auxquelles vous pouvez répondre en apprenant à bien décrypter la liste d’ingrédients des après-shampoings solides. Cela à d’autant plus d’importance avec des soins solides car contrairement aux après-shampoings liquides votre produit contient 100% de matière active et 0% d’eau.

Aujourd’hui je vous partage donc 3 choses importantes à regarder lorsque vous achetez votre après-shampoing solide afin de faire le bon choix, pour vos cheveux et pour la planète.

SOMMAIRE

  1. Identifiez un agent démêlant efficace, naturel et biodégradable.
  2. Vérifier les huiles et les beurres présent et leur quantité
  3. Se renseigner sur le pH du soin

1 - Identifiez un agent démêlant efficace, naturel et biodégradable.

L’un des actifs les plus importants dans un après-shampoing, qu’il soit solide ou liquide d’ailleurs, est l’agent démêlant. Tout simplement, c’est l’ingrédient actif que l’on ajoute et qui va permettre de démêler efficacement les cheveux et de leur donner un aspect gainé et doux.

S’assurer de la présence d’un agent démêlant

La première étape est de s’assurer que l’après-shampoing solide que vous avez repéré en contient bien un. Je vous donne ce premier conseil car il est parfois possible d’avoir des après-shampoings qui contiennent uniquement des huiles et des beurres. Cela rend donc souvent l’application très compliquée, il est difficile à déposer sur les longueurs, encore plus lorsqu’on a les cheveux longs et épais. Et une fois déposé, cela risque simplement de nourrir les cheveux mais pas vraiment de les démêler. Dommage pour un après-shampoing.

Vérifier son origine

L’étape suivante est de se renseigner sur l'origine de cet agent démêlant, est-ce qu’il est naturel ? Il est souvent plus facile de trouver des agents démêlants efficaces et peu chers qui soit d’origine synthétique et issus de la pétrochimie. S’il est naturel, est-il fabriqué à partir de plantes locales et françaises ou bien d’huile de palme par exemple ? Vous pouvez déterminer cela en vous renseignant sur l’actif et son nom, cela vous donnera généralement de nombreuses informations.

 

Est-il biodégradable ?

3ème étape : vérifier si cet agent démêlant est biodégradable. En effet dans un après-shampoing c’est souvent l’agent démêlant qui peut rendre la formule difficilement dégradable dans les eaux. C’est notamment le cas si les agents démêlants appartiennent à la famille des silicones ou de leurs dérivés, les ammoniums quaternaires, bien connus pour ne pas être biodégradables du tout et générer des microparticules de plastiques qui terminent dans nos océans.

Pour reconnaître les silicones : ce sont tous les mots se terminant en –icone, -iconol, -siloxane (dimethicone, phenyl trimethicone, cyclomethicone, dimethiconol, cyclotertrasiloxane…)

Pour reconnaître les ammoniums quaternaires :
- Quaternium suivi d'un chiffre.
- Polyquaternium suivi d'un chiffre.
- DSDMAC (Quaternium-5)
- CTAC (Cetyl triméthyl ammonium chlorure)
- BTMS (Alcool cétéarylique et behentrimonium methosulfate)

Notre choix chez Umai

Pour notre soin après-shampoing solide nous avons opté pour ARACHIDYL/BEHENYL ALCOHOL, ARACHIDYL/BEHENYL BETAINATE ESYLATE un agent démêlant naturel issu de la betterave et du colza cultivé dans le nord de la france et fabriqué également en France. Mais surtout, cet agent démêlant innovant est 100% biodégradable et terriblement efficace.

Umaï, l'après shampoing solide entièrement biodégradable

2 - Vérifier les huiles et les beurres présentent et leur quantité

Identifier la variété des huiles et beurres présents et leur quantité

La deuxième chose à bien regarder lorsque vous choisissez votre après-shampoing solide est la présence d’huile et de beurre dans la formule. En effet, ce sont eux qui vont venir nourrir et soigner la fibre capillaire en lui apportant les nutriments dont elle a besoin pour rester forte. Il faut donc vérifier qu’il y a plusieurs huiles et beurres dans la formule et surtout qu’ils sont présents dans une quantité suffisante pour être réellement efficaces. Il faut donc que les noms soient positionnés plutôt au début de la liste d'ingrédients. En effet, la liste INCI (d’ingrédients) est agencée de telle sorte à ce que le premier ingrédient soit la quantité la plus importante est ainsi de suite. Si vous les voyez apparaître après le parfum par exemple, ce n'est pas bon signe car le parfum est rarement présent à plus de 2% dans un produit comme celui-ci : cela veut donc dire qu’il n’y a pas plus de 2% de cette huile ou de ce beurre s’il est indiqué après.

Leur origine

Etape suivante, il est toujours intéressant de regarder d’où proviennent ces huiles et beurres. Est-ce du beurre de karité ? Le beurre le moins cher du marché, souvent assez lourd et surtout provenant de loin (et oui le karité ne se cultive pas en Europe). Parfois le détail des huiles ou beurre n’est même pas précisé, il est juste indiqué : vegetable hydrogenated oil : il y a donc fort à parier que les huiles ou les beurres ne sont pas d’une grande qualité.

La technique de transformation

Dans l’idéal, vous pouvez aussi vous renseigner pour savoir comment sont transformés et ajoutés ces huiles et beurres. Est-ce que les huiles sont issues de la première pression à froid ? Est-ce que les beurres sont hydrogénés (c'est-à -dire qu’on transforme une huile en beurre car le beurre n’existe pas à l’état naturel) à basse température pour préserver les valeurs des huiles. En effet, plus une huile ou un beurre est chauffé à très haute température, plus il perd ses propriétés et devient donc presque inutile dans la formule.

Les huiles et beurres dans le soin après-shampoing Umaï

Chez Umaï nous avons sélectionné l’huile de lin (cultivé en Normandie) (LINUM USITATISSIMUM (LINSEED) SEED OIL*) et elle arrive en 2ème position dans notre liste d'ingrédients juste après notre agent démêlant. Couplé au beurre d’avoine (AVENA SATIVA (OAT) KERNEL OIL & HYDROGENATED OAT KERNEL OIL) cultivé, lui, dans les pays scandinaves et transformé en France, par pression à très basse température pour préserver les propriétés. Il arrive en 3ème position juste après l’huile de lin.

 

3 - Se renseigner sur le pH du soin

Quel est le bon pH pour un soin après-shampoing ?

Pour parfaire son efficacité, un soin après-shampoing a pour rôle de refermer les écailles du cheveux afin de sceller l’hydratation et la nutrition apportée durant la routine. Refermer les écailles du cheveu permet également de lisser la fibre, de gainer le cheveux qui renverra ainsi beaucoup mieux la lumière : les cheveux sont ainsi plus brillants. Pour cela, le soin après-shampoing doit avoir un pH légèrement acide, c'est-à-dire entre 4 et 5.

Comment repérer le pH d’un soin ?

Le pH d’un soin cosmétique n’est pas obligé d’être indiqué sur le produit, il est d’ailleurs aujourd’hui rarement communiqué avec exactitude car cela relève souvent des secrets de fabrication et de formulation puisque c’est aussi ce qui fait l’efficacité d’un produit. Toutefois, vous pouvez facilement identifier s’il y a une volonté de tendre vers un pH en particulier. En effet, si dans la liste d'ingrédients vous apercevez par exemple le terme “SODIUM LACTATE” qui est un régulateur de pH vous pouvez facilement imaginer que la marque a volontairement contrôlé le pH du soin pour qu’il soit le plus optimal possible. Si vous voulez en savoir encore plus vous pouvez également toujours poser la question à la marque qui ne vous donnera probablement pas le pH exact mais qui pourra vous donner une approximation.

Nos choix chez Umaï

Chez Umaï nous avons donc travailler pour développer un soin après-shampoing solide avec un pH légèrement acide (autour de 4/ 4,5) pour bien refermer les écailles et protéger au mieux vos cheveux. Pour cela nous avons en effet ajouté un régulateur de pH, le sodium lactate que vous pourrez retrouver dans la liste d'ingrédients de notre soin.

J’espère sincèrement que cet article vous aura plu et que désormais, à l'approche de l'été, il vous saura plus facile de bien choisir votre soin après-shampoing. Si vous avez la moindre question, n’hésitez pas, je me ferai un plaisir de vous répondre !

Célia et l'équipe Umaï

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés

@umai-natural

sur instagram.