Voyage solo : comment se lancer ?

temps de lecture : 3 minutes

Dans notre monde en mouvement perpétuel, dans nos vies bien chargées, où les notifications de nos agendas s’enchaînent et où nous sommes rarement seuls (que ça soit dans la vraie vie ou sur les réseaux sociaux), nous sommes de plus en plus nombreux à ressentir le besoin de se retrouver, seul(e).  Et si partir en voyage seul(e) était l’une des solutions à ce besoin de reconnexion ? Le voyage en solo, c’est partir seul(e), ou plutôt avec soi-même, le temps d’une journée, d’un weekend ou même parfois de quelques semaines.

Ceux qui l’ont expérimenté le disent : ils ne se lancent pas forcément pour les mêmes raisons, ils ne font très clairement pas les mêmes voyages, mais ils s’accordent tous à dire qu’une fois qu’on y a goûté on a du mal à s’en passer.  

Aujourd’hui je suis allée questionner Angéline Roux, mon associée, co-fondatrice d’Umaï mais aussi amatrice de voyage solo afin qu’elle nous partage son expérience et surtout ses conseils pour se lancer dans l’aventure du voyage en solitaire.

1/ Qu’est-ce que la définition du voyage solo à tes yeux ?

Le voyage solo est un vrai moment de déconnexion, ou plutôt de reconnexion à soi. C'est la liberté de n'écouter que soi et d'apprendre à se laisser porter par ses propres envies et besoins.

2/ Comment t’es-tu lancée, quel a été ton déclic ?

J’étais dans un moment où ma vie était un peu floue, je venais de vivre beaucoup de changements un peu compliqués, j'avais l'esprit embrouillé et l'impression de ne plus vraiment savoir qui j'étais et où je voulais aller dans ma vie. Je me suis dit que le meilleur moyen de me retrouver c'était d'être seule, pour trouver ce qui me faisait vibrer, pour penser à moi en premier et enlever toute pression du regard des autres.

3/ Comment se lancer concrètement ?

Où partir en voyage solo ?

Si c'est votre premier voyage solo, je vous conseille en premier lieu un voyage en France. On connaît la langue, on se sent en sécurité, ça facilite les choses pour débuter. Cela permet de voir si le voyage solo nous convient sans s'éloigner trop de ce que l'on connaît. Personnellement je suis partie dans les Landes. Ensuite on peut choisir une ville que l'on connaît bien à l'étranger, toujours pour se rassurer et profiter pleinement de son voyage. Même si c'est une ville que vous avez déjà visitée, en étant seul(e) on redécouvre les choses de manière très différente et c'est vraiment appréciable. Une fois adepte du trip solo, on se laisse porter par nos envies, et on peut partir où on veut, sans attendre que nos proches soient disponibles et ça, c'est génial !

Combien de temps partir ?

Si c'est la première fois et que vous êtes frileux, vous pouvez commencer par 3/4 jours, pour vous tester et voir vos réactions face à la solitude. Ensuite pas de limite, personnellement pour le moment je trouve qu'une semaine ou deux c'est l'idéal, on a le temps de décompresser, d'apprendre à aimer sa propre compagnie, sans pour autant que ça devienne trop long. À l'avenir, je réfléchis même à me lancer dans des aventures beaucoup plus longues !

Que faire comme activités ?

Selon moi, la règle principale c’est de s’écouter. Si vous avez envie de faire la crêpe à la plage ? Faites-le ! De tester le parapente ? Foncez. L'avantage d'être seul(e), c'est de n’écouter que soi et ses envies. Il n’y a personne pour vous juger, pour vous tirer du lit le matin ou au contraire pour freiner vos envies d'aventure. Vous allez vite découvrir que l'on peut tout faire seul(e): aller au cinéma, manger au restaurant, prendre un cours de surf... Faites des activités qui vous ressemblent et qui vous font plaisir.

4/ Que t’apportent ces voyages en solitaire ?

On se sent tellement libre et indépendant ! C'est un sentiment où tout est possible, puisqu'on est 100% maître de chaque décision. Je trouve aussi qu'on apprécie beaucoup plus l'instant présent. Forcément, en étant solo, on a moins de discussions, donc plus de temps pour apprécier les bruits ambiants, le vent, le bruit des vagues...

Ça aide aussi à s'ouvrir aux autres. Comme on passe la majorité de son temps seul(e), on est beaucoup plus enclin à enclencher la discussion avec des inconnus quand l'occasion se présente. D’ailleurs, on n'est pas à l'abri de belles rencontres.

Finalement, pour moi, cela a été un sentiment d'apaisement global, une énergie positive retrouvée et l'envie de profiter encore plus.

5/ Un conseil pour se lancer ?

Ne pas avoir peur du regard des autres, la plupart des personnes se fichent complètement que vous soyez seul(e) au restaurant. Au contraire, cela prouve que votre propre compagnie est suffisante. La première fois peut faire peur, mais vous apprendrez tellement sur vous-même que cela devient très rapidement addictif.

Conseil sécurité tout de même, n'hésitez pas à donner des nouvelles régulièrement à vos proches pour éviter les frayeurs.

 

6 / Une anecdote à partager ?

En voyage solo, j'adore m'emmener “en date”. Un restaurant au coucher de soleil, au bord de l'eau ou encore hyper romantique à Rome. Souvent il n'y a que des couples autour de moi, les serveurs sont adorables avec moi et je me fais toujours offrir un petit quelque chose !

 

J’espère que cette interview sur le voyage en solo vous aura plu et vous aura donné envie de vous lancer cet été, pour quelques jours ou plus si l’envie vous prend ! Si vous avez des questions / remarques / expériences à partager, n’hésitez pas à nous écrire en commentaires, c’est toujours un plaisir de vous lire. Et si vous souhaitez emporter nos soins solides écoresponsables en voyage solo avec vous, vous pouvez les retrouver juste ici.

Célia & l’équipe Umaï

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés

@umai-natural

sur instagram.