Pour cette journée sur le thème de l’aventure, nous avons eu la chance d’échanger avec Vincent Riou, un grand navigateur français qui a notamment remporté le Vendée Globe en 2004.

Au cours de ces nombreux périples, Vincent a été confronté à une pollution marine toujours plus présente et plus précisément à celle du plastique. Il nous confie que « lorsque l'on voyage en mer, nous retirons en permanence de nos quilles, et de nos dérives des bouts de plastique, mais cette pollution visible ne représente malheureusement qu'une toute petite partie du plastique présent dans les eaux. ».

Des constats faits au beau milieu de nos océans, qui se sont transformés en déclic et l’ont poussé à agir. Depuis quelques années, ce grand voyageur s’est engagé à supprimer tout le plastique à usage unique de son quotidien. Une décision qui peut s’avérer plus facile à dire qu'à faire, mais qui est la meilleure preuve pour sensibiliser son entourage à ce sujet, comme nous décrie Vincent « ce n'est pas toujours facile, mais c'est nécessaire, il faut le faire pour prouver aux autres que c'est possible. Lorsque j'ai pris la décision de changer mon mode de vie pour supprimer le plastique, tout le monde m'a regardé avec des gros yeux. Aujourd'hui je convertis petit à petit mes proches à ce nouvel Art de Vivre ».

Lors de notre échange, une anecdote nous a marqué. Navigateur dans l’âme, Vincent nous a fait part de son organisation avant un voyage en mer. Une préparation minutieuse… mais aussi volumineuse lors des courses, avec une camionnette généralement pleine à ras bord. Pour stocker le tout dans l’espace restreint de son bateau, il reconditionne systématiquement sa nourriture en supprimant au maximum les emballages. Et c’est justement là, qu’il se rend compte que nos aliments sont emballés dans d’énormes quantités d’emballages superflus ! Un exemple précis, qui est en réalité le quotidien de chacun quand nous déballons nos courses pour les ranger au frigo et dans nos placards.

« Notre société aujourd'hui n'est pas adaptée à un mode de vie sans plastique, à nous de la changer pour qu'elle le devienne ! ».

 

@umai-natural

sur instagram.