mardi 10 novembre

la cuisine.

La cuisine, les repas sans plastique, c’est souvent ce qui nous fait le plus peur lorsque l’on pense à vivre une semaine sans utiliser le moindre plastique.

Normal, il est omniprésent, il faut donc redoubler d’efforts pour l’éviter. Malgré cela, il arrive souvent que l’on ingère des microplastiques à notre insu. On vous explique pourquoi et quelles sont les solutions pour que ça devienne un jeu d’enfant.

Ethic & Ocean

Rencontre avec une cheffe cuisinière Emmanuelle Riboud - Live à 15h

Ethic & Ocean est une association environnementale qui œuvre pour la préservation des océans et de leurs ressources.

Emmanuelle Riboud est une cheffe cuisinière adhérente à l'ONG Ethic & Ocean.

Lors de ce live, elle va nous expliquer comment rendre la Cuisine plus écoresponsable.

Ce live est à retrouver ce mardi 10 novembre à 15h sur le compte instagram d'Umaï @umai.natural et celui de d'Ethic Ocean @ethic_ocean

Le Palmarès

des fausse bonne idées en cuisine

1 - certains sacs plastique sont biodégradables.
Les sacs en plastique de nos supermarchés arborent désormais pour beaucoup la mention "biodégradable". Bonne nouvelle me direz-vous ? Pas tellement… Pour composter du plastique, même biosourcé, il faut réunir des conditions de température et d’humidité énergivores et artificielles. Si vous jetez simplement ce sac dans un compost classique, ou dans la nature, il mettra autant de temps que du plastique « classique » pour se décomposer. De plus, même composté dans ces conditions, le plastique ne disparaît pas complétement, il n’est plus visible à l’œil nu, mais les microparticules de plastique, elles, restent. Il vaut mieux privilégier les sacs en coton par exemple !


2 – les pots de yaourt en plastique biosourcés ne polluent pas.
« plastique biosourcé », « plastique à base d’amidon de maïs » ce sont des mentions que l’on voit de plus en plus sur les produits de la cuisine, et notamment les pots de yaourt. Sa fabrication est en effet un peu plus clean que celle du plastique à base de pétrole. Cependant, il faut faire attention, cela ne veut pas dire que son utilisation ne pollue pas, cela reste quand même du plastique ! Sa fin de vie sera donc malheureusement similaire aux autres plastiques… Si vous pouvez choisir des pots en verre, c’est top !


3 – ma spatule n’est pas à usage unique, elle peut donc être en plastique.
Quand on pense à réduire le plastique dans notre cuisine, on pense tout de suite aux emballages mais pas forcément aux ustensiles. Pourtant, ils ont un grand impact sur l’environnement mais aussi sur notre santé. Tous les objets qui contiennent du plastique relâchent des microparticules de plastique dans nos assiettes ou dans l’air. Lorsque le plastique est chauffé, il relâche encore plus de microparticules, que nous ingérons par la suite, ou qui finissent dans les eaux usées. Pour vos Tupperware, préférez plutôt le verre et pour vos ustensiles le bois (issu de forêts responsables si possible !).

Lisa de @zouatable

IGTV - Comment cuisiner sans plastique ?

Lisa du compte Instagram @zouatable vous explique dans cette IGTV comment cuisiner sans plastique au quotidien.

Je découvre l'IGTV

Vous pourrez la retrouver sur le compte Instagram @zouatable et @umai.natural

Je lis l'article

@umai-natural

sur instagram.