la Route de l'Océan 2020 - les pieds sur Terre.

Nos apprentissages.

Depuis le début, nous sommes une équipe de passionnés qui imagine et conçoit des produits cosmétiques innovants, zéro plastique et entièrement biodégradables. Mais nous avons toujours pensé que nous pouvions faire bien plus, que nous devions faire plus, pour vous et pour notre planète.

Notre objectif est de vous donner toutes les clés afin de comprendre le monde qui nous entoure et vous faire prendre conscience de la nécessité de réduire drastiquement notre consommation de plastique

Alors, en juillet dernier, nous nous sommes lancés un défi: “La Route de l’Océan”.

Pendant deux semaines, nous avons sillonné la côte Atlantique à votre rencontre afin de vous sensibiliser à la lutte contre les déchets plastiques et microplastiques. Vous avez été extrêmement nombreux à venir nous voir entre Biarritz et Trouville et plus d’un millier à calculer votre consommation de plastique annuelle grâce à notre questionnaire en ligne (l’IPE, Individual Plastic Emission). Grâce à cela nous avons pu tirer plusieurs conclusions de notre première expédition Route de l’Océan et prendre conscience de la nécessité de notre action.   

Une connaissance du problème assez mitigée.

Grâce à vos réponses, nous avons pu remarquer que la majorité d’entre vous ne connaissait pas réellement le fléau du plastique sur l’Océan et que vous étiez nombreux à surestimer le retraitement des déchets plastiques et à sous-estimer la tendance mondiale à la création de nouveaux plastiques. Celle-ci ne cesse de croître et touche tous les domaines de notre vie quotidienne (décoration, alimentation, hygiène/beauté, mode, sport, etc.). Grâce à vous, notre impact grandit mais il y a encore trop d’entreprises qui privilégient le plastique aux solutions alternatives et ce, pour des raisons économiques. 

Lorsque nous vous posions des questions plus personnelles sur votre consommation réelle de plastique, vous étiez souvent très surpris de vous retrouver au dessus de la moyenne française, à savoir 70 kg par an et par français. Mais une fois que nous avions détaillé avec vous l’ensemble de votre frigo (les yaourts en pots en plastique, le fromage rapé..) par exemple, cela devenait alors évident. 

Certains d’entre vous nous ont d’ailleurs dévoilé quelques anecdotes et nous trouvions intéressant de vous les partager.

Par exemple, vous étiez quelques-uns à ne plus vous préoccuper d’utiliser les sacs en plastique du supermarché pour les fruits et légumes puisqu'il y était écrit “sac 100% biodégradable”. Malheureusement, un sac en plastique ne disparaît jamais vraiment. Certes, il se décomposera avec le temps mais il restera toujours des particules de microplastiques qui elles, continueront de polluer nos eaux dans des milliers d’années

L’un d’entre vous était également fier de nous annoncer qu’il faisait des efforts puisqu’il utilisait un seul flacon de gel douche mais que celui-ci était rechargeable. Il lui suffisait d'acheter les recharges. Il n’a pris conscience de l’ironie de la solution que lorsque nous lui avons demandé dans quelle matière était stockée sa recharge. La réponse semblait alors évidente : dans une poche en plastique, encore plus fine qu’un flacon et donc plus compliquée à recycler

Mais une volonté de s'engager.

Nous nous sommes rendus compte que vous étiez nombreux à avoir compris l’urgence d’agir et à chercher à vous orienter vers une consommation plus durable. Plus de 40% d’entre vous n’hésitent plus à acheter en vrac, ce qui est très encourageant. De nombreuses enquêtes montrent que ce sont principalement les femmes de moins de 35 ans et les enfants qui sont les plus engagés dans cette volonté de changement. 

Nous avons conscience de cela et allons continuer à développer des produits mixtes et non genrés car nous sommes convaincus que l’urgence climatique et la protection de nos océans est l’affaire de tous. Nous savons également que vous êtes nombreux à ne pas savoir par où commencer souvent par manque d’informations. Nous nous engageons donc à continuer notre travail de sensibilisation, de transparence et de transmission de l’information, puisque que c’est une étape nécessaire avant l’action.

Nous avons clôturé cette première expédition de « La Route de l’Océan » fin septembre sur une péniche avec la participation des responsables des mouvements associatifs qui nous ont accompagné pendant l’été comme SurfRider Europe et la Fondation de la Mer. Nous avons également eu le plaisir de recevoir la présidente de la commission au développement durable de l’Assemblée Nationale

Encore merci à tous d’avoir pris le temps de nous rencontrer, d’échanger, d’écouter. Nous avons déjà hâte d'être à l’année prochaine pour vous rencontrer, les pieds dans l’eau. 

Et puisque de la sensibilisation à l’action il n’y a qu’un pas, nous vous donnons rendez-vous du 31 octobre au 8 novembre pour notre nouveau projet auquel vous pourrez tous prendre part concrètement. 

C’est nous tous l’impact

Notre questionnaire est toujours disponible. Calculer votre consommation de plastique annuelle : https://www.quizz-umai.fr/.

 

@umai-natural

sur instagram.